Les lauréats

Les lauréats

Les lauréats

Filiale IT du Groupe SPIE, leader Européen des services dans le domaine de l’énergie et des communications avec 38 000 collaborateurs dans le monde réalisant un chiffre d’affaires de 5,1 milliards d’euros sur les 4 marchés stratégiques e-fficient buildings, SmartCity, Energy et Industry Services.
SPIE ICS, ESN de 3000 collaborateurs en France, très investie dans le secteur Santé, s’appuie sur son expérience du management de projets complexes de transformation, et une démarche agile de conception de ses projets, centrée sur l’expérience utilisateur.

Digitalisation du parcours d’accueil patient & visiteurs

Le projet de SPIE ICS consiste en la délivrance de services numériques innovants dans l’objectif d’améliorer et fluidifier le parcours d’accueil du patient et de ses accompagnants.

Dans un premier temps, ces services se déclinent comme suit :
• Préparation de la visite ;
• Arrivée du patient ou du visiteur ;
• Admission du patient et parcours dans l’hôpital ;
• Accompagnement après sa visite ou hospitalisation.

Le projet s’inscrit dans des perspectives évolutives à moyen et long termes.
Il vise une appropriation progressive par le patient et ses accompagnants de son propre parcours au sein de l’hôpital et plus généralement dans le système français de l’offre de soins.
La valeur ajoutée du projet au regard de l’expérience patient et de l’expérience des professionnels de santé s’inscrit dans les dimensions suivantes :
• La perception par le patient d’une organisation de l’hôpital pensé pour lui ;
• Permettre d’orienter simplement les patients dans un établissement, et d’assurer l’efficience de leur prise en charge ;
• Le public et les professionnels médicaux vivront la transformation numérique au travers du bénéfice de services utiles et ergonomiques ;
• Une meilleure maitrise de la sécurité des biens et des personnes ;
• Favoriser les échanges avec le patient sur sa pathologie au profit d’une meilleure prise en charge.

Ce projet est un projet de transformation profonde avec une réussite conditionnée par :
• Une appropriation de la transformation numérique par le public et les personnels hospitaliers ;
• Une promesse technologique tenue ;
• La sécurisation des informations.

SPIE ICS – Groupe SPIE
Nicolas Briançon – nicolas.briancon@spie.com
www.spie.com/fr

ALE est au service de plus de 830 000 clients dans le monde sous la marque Alcatel-Lucent Enterprise. Avec ses partenaires, ALE fournit des solutions visant à tout connecter, personnalisables en fonction des besoins des entreprises (de leurs collaborateurs, processus et clients), afin de soutenir leur compétitivité dans le monde numérique.
Partenaire historique et reconnu des établissements de santé en France et dans le monde,
ALE contribue à leur transformation en proposant des technologies éprouvées.
Clepsydra édite des solutions logicielles visant à accompagner les patients à travers leur parcours de soin et à fluidifier leurs relations avec les établissements de santé tout en sécurisant les interventions médicales (déjà plus de 20.000 patients suivis).

Suivi numérique pré et post opératoire des patients

Cette solution est le fruit du partenariat avec la start-up Clepsydra qui a intégré les interfaces ALE de communication Rainbow ™CPaaS dans l’application Sovinty de suivi périopératoire.
Depuis l’application fonctionnant sur son PC, sa tablette ou son portable, le patient reste « connecté » à tout moment à l’hôpital. Il peut ainsi mieux se préparer pendant la phase pré-opératoire (par exemple gérer ses RDV, préparer les documents administratifs nécessaires, fournir des informations pertinentes sur son état de santé via des objets connectés approuvés dans le protocole, recevoir des informations sur le parcours de soins proposé, etc…).
En phase pré -opératoire et post-opératoire la solution propose un formulaire simple et intuitif au patient afin de suivre son état de santé et de fournir des conseils personnalisés et adaptés (exercices, alimentation, etc…) permettant de réduire sa convalescence. Enfin le patient peut utiliser sa messagerie instantanée pour rester en contact avec les soignants. Depuis l’hôpital, le personnel de soin peut se focaliser sur les patients à risque tout en ayant un suivi d’ensemble de l’état de santé des patients grâce à une application de type « tour de contrôle » dont les fonctions principales sont :
• Traitement et statistiques des questionnaires de santé ;
• Connectivité avec des dispositifs de santé ;
• Communication voix, vidéo, messagerie instantanée, présence et routage automatique avec le patient en fonction des priorités ;
• Collaboration entre l’ensemble des personnels (médecin/infirmière/médecin
traitant/ambulance).

Cette solution de suivi numérique pré et post opératoire fournit un outil d’assistance au personnel médical pour traiter et adapter les questionnaires préformatés. Le traitement automatique permet une hiérarchisation des priorités de soins et des actions (lancement d’appel du patient). Il permet aussi des statistiques à des fins de recherche et/ou d’amélioration continue de qualité.

Alcatel-Lucent Enterprise & Clepsydra
Nicole Hill – nicole.hill@al-enterprise.com
Renaud Brar – Renaud.brar@al-enterprise.com
bprigent@clepsydra.fr
www.al-enterprise.com/fr-fr – www.clepsydra.fr

Healthy Mind est une startup ayant pour objectif de lutter contre la douleur et l’anxiété grâce à des solutions numériques. La société a vu le jour il y a un an grâce à trois ingénieurs spécialisés dans les technologies médicales avec la volonté de contribuer à la médecine du futur. L’entreprise travaille en collaboration avec des médecins et des psychiatres pour proposer des solutions innovantes adaptées aux besoins des patients et du corps médical.

Réalité virtuelle thérapeutique réduisant la douleur et l’anxiété des patients hospitalisés

Healthy Mind propose d’utiliser le potentiel analgésique de la réalité virtuelle pour en faire un outil thérapeutique dans la lutte contre la douleur et l’anxiété des patients hospitalisés.
Cette technologie a en effet prouvé son efficacité au travers de nombreuses études scientifiques durant ces 20 dernières années. Aujourd’hui grâce à une baisse significative du coût du matériel, la réalité virtuelle devient une réelle opportunité pour les établissements de santé.

Healthy Mind développe un logiciel contenant des expériences 3D visuelles et auditives.
Créées en collaboration avec des psychiatres et des médecins, ces expériences sont optimisées pour relaxer les patients et détourner leur attention. Grâce à un casque de réalité virtuelle branché à un ordinateur, le patient est transporté selon ses préférences dans des environnements naturels réalistes comme la forêt ou la montagne et peut ainsi oublier sa condition. Cette solution non médicamenteuse réduit efficacement la douleur et l’anxiété des patients tout en les rendant acteurs de leur propre soin.
Facilement implantable pour les différents traitements médicaux, cette innovation peut aussi bien être utilisée avant et après opération, lors de gestes douloureux, en soins palliatifs et en chimiothérapie. Healthy Mind propose ainsi une solution personnalisée qui permet aux établissements de santé de diminuer la prise de médicaments, réduire le temps d’hospitalisation et se démarquer par rapport aux méthodes actuelles vis à vis de leurs patients.

Healthy Mind
Timothée Cabanne – timothee.cabanne@heathymind.fr
www.healthymind.fr

Le projet est porté par une startup de l’école Polytechnique qui verra le jour au début de l’année 2018. Cette startup est dévouée à la réalisation de projets d’infrastructure d’Intelligence Artificielle Fédérée pour le traitement des données sensibles. Elle est basée sur une innovation technologique majeure à la jonction des secteurs de l’Intelligence Artificielle et de la Blockchain. Complété par l’école Polytechnique et la startup de médecine prédictive Owkin, le projet verra une première application dans le secteur de la dermato-oncologie en partenariat avec les services de dermatologie du CHU de Nantes et de l’hôpital Saint-Louis, AP-HP.

Médecine Intelligente Fédérée : infrastructure pour une médecine des 4 P

Ce projet vise à mettre en place une infrastructure informatique sécurisée, distribuée et traçable pour fournir des services d’Intelligence Artificielle (IA) aux médecins et personnels de santé. La plateforme inter-agira avec des logiciels médicaux qui pourront ainsi fournir des prédictions médicales qui seront utilisées pour l’aide au diagnostic et au traitement dans le cadre de la médecine 4P. Le premier cas d’application de cette plateforme sera l’onco-dermatologie.
La plateforme garantira la sécurisation totale des données médicales mises en jeu. Les données médicales de divers centres hospitaliers pourront être utilisées pour entraîner les modèles prédictifs sans qu’elles ne soient révélées à une tierce partie et en garantissant qu’elles resteront sur leur site de stockage dans les services hospitaliers dans une démarche de federated learning. Les entreprises d’IA fourniront des services intelligents grâce à des algorithmes entraînés sur les données des hôpitaux dans des conteneurs isolés, mais n’auront jamais accès aux données elles-mêmes qui resteront toujours dans les hôpitaux.
L’infrastructure sera basée sur une blockchain de consortium publique mais permissionnée qui garantira une traçabilité complète des opérations et sera la base d’une systématisation des démarches de dispositif médical et d’essais cliniques visant à la certification des prédictions fournies.
Par ailleurs la transparence des opérations permet aussi d’identifier les algorithmes ou les données pertinentes et de les rétribuer justement créant ainsi une nouvelle perspective de valorisation des données médicales. L’ensemble du code source de la plateforme sera open source de manière à devenir un standard dans le stockage et l’exploitation des données médicales.

Polytechnique, Owkin, Service de dermatologie CHU de Nantes et Hôpital Saint-Louis AP-HP
Camille Marini – camille.marini@polytechnique.edu
https://portail.polytechnique.edu/cmap/frhttp://owkin.com/

Quarness : www.quarness.com – Société française créée en 2013 au sud de Lyon, Quarness propose une solution mobile de coordination des soins à destination des établissements de santé.
Apple : www.apple.fr / Apple dans la santé : www.apple.com/fr/healthcare

Le futur de la santé est entre vos mains.

La qualité et l’efficacité de la communication ont un impact majeur sur la qualité des soins et le bon fonctionnement des organisations. Les professionnels de santé consacrent, suivant les études, de 25 à 50 % de leur temps à communiquer, avec bien souvent une dépense d’énergie inutile génératrice de stress.
Historiquement, l’informatique hospitalière s’est construite autour d’un axe administratif et d’un axe clinique avec la centralisation des données cliniques autour du DPI et différents applicatifs métiers. En parallèle, les modes de prises en charge ont évolué et vont continuer de le faire, vers des prises en charge pluridisciplinaires et hors les murs.
Le développement des technologies mobiles qui a suivi le lancement du 1er iPhone par Apple il y a 10 ans, permet aujourd’hui de concevoir le réseau de communication des établissements qui soit centré sur les besoins des soignants.
Pour assurer une qualité de soins optimale, les professionnels de santé ont besoin d’outils puissants et intuitifs. Les technologies Apple permettent aux soignants d’être encore plus performants à l’hôpital, de communiquer à distance avec leurs patients et de mener des études cliniques en garantissant la confidentialité des données. En résultent des soins plus efficaces, plus personnalisés, et tout simplement plus humains.
Le projet avec l’AP-HP et le CHU de Nantes consiste à améliorer l’expérience des soignants en proposant des solutions de communication et des modalités de déploiement et de gestion adaptées à l’évolution du métier et des usages et à la dimension de ces organisations.
Ce projet concrétise une collaboration fructueuse entre Apple et Quarness, start-up française, dont l’ambition est de contribuer de manière significative à l’amélioration de la coordination des soins grâce à la mobilité et qui privilégie la plateforme iOS d’Apple pour ce faire. La plateforme mobile Quarness intègre ainsi une solution de Messagerie Instantanée cryptée et sécurisée (Quarness IM) et une plateforme personnalisable d’alertes (Quarness
Alerting) garantissant le partage d’information entre les personnels.

Quarness, Apple
Stéphane Ruton – Stephane.ruton@quarness.com
Olivier de la Boulaye – odelaboulaye@apple.com
www.quarness.comwww.apple.com/fr/healthcare

Siemens Healthineers est l’un des principaux fournisseurs d’infrastructures médicales.
Fidèle à son approche centrée sur l’innovation, Siemens Healthineers accompagne les professionnels de la santé tout au long du processus de mutation que connaît notre secteur et les aide à constamment gagner en efficacité clinique, opérationnelle et financière.
Les résultats précis et rapides issus des solutions d’imagerie médicale et de diagnostic de laboratoire de Siemens Healthineers fournissent aux médecins les informations essentielles dont ils ont besoin pour prendre des décisions éclairées relatives au diagnostic, au traitement et au suivi des patients. Les soins de demain passent par de nouveaux services numériques, au cœur des nouvelles solutions conçues par Siemens Healthineers, dont l’objectif est de rendre la santé plus accessible et plus transparente.

Intelligence artificielle : vers de nouvelles applications en imagerie médicale

Avec plus de 30 outils déjà disponibles et la perspective de nouvelles applications dans le domaine de l’imagerie médicale, Siemens Healthineers développe de nouvelles solutions pour le radiologue et son patient, basées sur l’intelligence artificielle.
A court terme, l’objectif est de simplifier les diagnostics et les prises de décisions thérapeutiques à l’aide d’un processus d’intégration de données avancées, de bases de données exhaustives et d’une reconnaissance automatique de formes et de tendances au sein des données d’imagerie. Grâce à ces outils, le radiologue peut concentrer son activité sur des tâches à valeur ajoutée, où son expérience et son regard critique sont utiles, pour donner un sens aux images.
Les pathologies tumorales sont au coeur des travaux de développement de Siemens Healthineers, comme le cancer du poumon, pour lequel les médecins radiologues doivent décider de la nécessité de réaliser une biopsie, intervention connue pour être source de stress pour nombre de patients. Grâce à ces nouveaux outils, les professionnels de santé ne devraient plus avoir à réunir manuellement les informations de sources différentes comme les examens d’imagerie par résonance magnétique et radiographiques, les analyses des tissus, les facteurs génétiques, les antécédents médicaux, etc. Ces dispositifs devraient permettre aux praticiens de gagner en rapidité, efficacité et pertinence clinique.
Aujourd’hui, Siemens Healthineers constitue un partenaire légitime en matière d’intelligence artificielle. Avec plus de 475 brevets déposés dans le domaine du machine learning et du deep learning, Siemens Healthineers dispose d’une réelle expérience et s’emploie à développer de nouveaux outils d’intelligence artificielle pour soutenir les établissements de santé dans la réalisation de leurs objectifs.

Siemens Healthineers
Olivier Lassal – olivier.lassal@siemenshealthineers.com
www.healthcare.siemens.fr

Philips est une entreprise technologique leader dans le domaine de la santé dont la mission principale est d’améliorer la vie. Philips utilise des technologies de pointe et s’appuie sur les retours cliniques et les consommateurs pour concevoir des solutions intégrées. Leader dans l’imagerie diagnostique, la thérapie guidée par imagerie, le monitorage patient et l’informatique clinique, ainsi que dans le bien-être, la santé personnelle et les soins à domicile, Philips a réalisé un chiffre d’affaires de 17.4 milliards d’Euros en 2016, emploie
71 000 salariés et commercialise ses produits et services dans plus de 100 pays.

AutoPilot echo : étendre l’usage de l’échographie cardiaque

Avec des équipements mobiles et connectés, au coût de plus en plus réduit, l’imagerie par ultrasons (échographie) se place comme une modalité de choix pour le diagnostic et le suivi des patients à l’intérieur et à l’extérieur de l’hôpital. Son usage reste cependant réservé à des spécialistes du fait de sa complexité d’acquisition et d’interprétation.
Philips propose de lancer un projet collaboratif nommé Autopilot pour étendre l’usage de l’échographie cardiaque et répondre à la demande croissante de prise en charge et de suivi des patients atteints de maladies cardiovasculaires.

L’objectif d’AutoPilot est :
• Dans un premier temps, de repenser l’organisation du département de cardiologie, avec des améliorations axées sur la qualité (reproductibilité et répétabilité de l’acquisition et de la mesure) et la productivité ;
• Dans un second temps, d’étendre la méthodologie au suivi de patients en dehors de l’hôpital, sous la supervision des experts de l’hôpital.
Notre solution intègrera, entre autres, des modules de guidage interactif et d’intelligence artificielle pour l’exécution de protocoles cliniques en mode supervisé. Cette solution bénéficiera des services offerts par la plateforme numérique HealthSuite, que Philips déploie pour relier l’hôpital au domicile et assurer la continuité du suivi des patients.
Le projet sera mené conjointement par les équipes de Philips et des sites cliniques partenaires afin d’aboutir à une solution co-construite avec le personnel soignant. Le premier pilote se concentrera sur le département de cardiologie, puis sera progressivement étendu à d’autres départements de l’hôpital (ER, ICU, service général), et enfin aux réseaux de télémédecine de suivi clinique à domicile (par exemple pour le suivi des patients insuffisants cardiaques).

Philips
Antonin Marcault – antonin.marcault@philips.com
www.philips.fr

Engie est un acteur mondial de l’énergie et des services énergétiques. Sur le secteur de la santé, Engie intervient dans de nombreux établissements sur des projets de construction, rénovation et d’exploitation-maintenance de bâtiments. Filiale du groupe, Engie Axima propose, avec 7 700 collaborateurs et 1,4 milliard d’euros de chiffre d’affaires, des solutions innovantes et globales dans le domaine du génie climatique, de la réfrigération et de la sécurité incendie pour répondre aux enjeux de transition énergétique et numérique des bâtiments.

FLEXIBIM : avatar numérique pour un hôpital modulable

L’organisation de l’hôpital de demain devra être flexible et modulaire pour s’adapter à une évolution du périmètre de ses activités, de la nature des prises en charge, des pics saisonniers ou exceptionnels (blocs opératoires polyvalents ; frontières entre services perméables ; flexibilité des capacités d’hospitalisation ; mutualisation des ressources entre services ; gestion de crises…).
Pour accompagner cette transition, l’hôpital peut s’appuyer sur l’exploitation de son « avatar numérique » qui est la maquette BIM (Building Information Modeling) du bâtiment à laquelle sont intégrées les données techniques dynamiques du bâtiment.
La solution FLEXIBIM permet de tester et visualiser rapidement les reconfigurations planifiées des bâtiments afin d’améliorer l’opérabilité des espaces hospitaliers par rapport aux besoins fonctionnels des personnels et au confort des patients. La solution permet de réaliser les simulations de réaménagements et d’évaluer simplement les impacts de ces réaménagements sur le fonctionnement des équipements techniques (volumes et qualité l’air, qualité d’eau, éclairages, température…) afin de garantir la maîtrise des risques sanitaires, le confort des patients et le bon fonctionnement des équipements biomédicaux.
En outre, grâce à des solutions de visualisation immersive en 3D, FLEXIBIM permet aux personnels et aux patients d’être impliqués dans les réflexions de réaménagement afin de vérifier la cohérence des évolutions par rapport aux besoins et de s’approprier le projet.
Engie, Engie Axima
Marie-Perrine Durot – marie-perrine.durot@engie.com

Stanley Healthcare leader mondial des solutions de géolocalisation (RTLS) avec plus de 17000 établissements de santé équipés à travers le monde. Notre solution de Géolocalisation, de visibilité et d’analyse s’appuie sur le réseau WI-FI existant de l’hôpital. Grâce à notre interface « MobileView » et à des petites balises WI-FI (tags) positionnées sur les équipements, les patients ou le personnel de soins, Stanley Healthcare propose une solution de géolocalisation et un ensemble d’applications opérationnelles, organisationnelles et métiers destinés à l’ensemble des acteurs de l’hôpital.
Stanley Healthcare est la division santé du groupe Stanley Black & Decker Inc.

Géolocalisation au service des établissements de santé

Dans un contexte tendu de ressources financières et humaines ; de transformation et de digitalisation des établissements de santé ; la géolocalisation, la traçabilité, la visibilité, la gestion et la protection des équipements, des patients et du personnel d’un hôpital constituent au quotidien un véritable défi pour l’ensemble des acteurs d’un établissement de santé.
Lauréat de l’AMI de l’AP-HP et du CHU de Nantes, Stanley Healthcare souhaite prolonger sa démarche et s’inscrire comme un réel partenaire auprès des groupes de travail de l’AP-HP, du CHU de Nantes et des établissements de santé qui le souhaitent, en proposant d’étudier, dès à présent, les différents sujets et scénarios possibles autour de la géolocalisation. Nous souhaitons partager notre expertise et notre expérience sur des usages réels identifiés, vous proposer des solutions adaptées et personnalisées afin de mettre en lumière les avantages d’une solution de géolocalisation et de visibilité en situation réelle, en mesurer les bénéfices, déterminer les indicateurs pertinents, calculer les ROI réalisables dans les hôpitaux d’aujourd’hui et créer un référentiel pour les hôpitaux de demain sur les sujets suivants :
• Asset Management : Géolocalisation des équipements ;
• Flux Patients : Géolocalisation et gestion automatisée des évènements des patients sur des parcours ou unité de chirurgie ambulatoire ;
• Environment Monitoring : Géolocalisation, gestion automatisée des évènements, traçabilité des températures, humidité ;
• Protection : Géolocalisation et gestion automatisée des évènements pour le personnel de soins en cas d’agression, pour les patients à risques (fugues, errances…), pour les nourrissons (anti-rapt) ;
• Outils de Business Intelligence et d’analyses ;
• Interopérabilité avec des logiciels DPI, GMAO, etc…
• Et bien d’autres sujets.

Stanley Healthcare
Cédric Sou – cedric.sou@sbdinc.com
www.stanleyhealthcare.com/fr

Atos est un leader international de la transformation digitale avec environ 100 000 collaborateurs dans 72 pays et un chiffre d’affaires annuel de l’ordre 12 milliards d’euros.
Numéro un européen du Big Data, de la Cybersécurité, des supercalculateurs et de l’environnement de travail connecté, le Groupe fournit des services Cloud, solutions d’infrastructure et gestion de données, applications et plateformes métiers, ainsi que des services transactionnels par l’intermédiaire de Worldline, le leader européen des services de paiement.
Grâce à ses technologies de pointe et son expertise digitale & sectorielle, Atos accompagne la transformation digitale de ses clients dans les secteurs Défense, Finance, Santé, Industrie, Médias, Énergie & Utilities, Secteur Public, Distribution, Télécoms, et Transports.

Drones, des coursiers autonomes, dans les airs et sur les eaux au service des patients

Le projet propose de :
• Concrétiser les livraisons par drones –pour ce qui le justifie (les cas d’urgence notamment) ;
• Profiter des fleuves pour poser les bases d’une logistique “nouvelle mobilité urbaine” avec des bateaux autonomes quand la géographie s’y prête, en repoussant le trafic routier lourd à la périphérie ;
• Poser les bases d’une vision logistique numérique allouant les ressources avec une vision globale pour une efficacité économique optimale.

Pour commencer, qu’est -ce qu’un drone ?
• C’est un véhicule autonome ;
• Avec une “intelligence artificielle” embarquée pour voler, rouler ou naviguer automatiquement ;
• Complété de capteurs pour contrôler le déplacement en temps réel ;
• Portant une charge utile.

Les projets majeurs que sont le Campus Grand Paris-Nord, le Nouveau Lariboisière et le CHU de Nantes sont l’occasion de faire évoluer l’hôpital à l’aide des technologies numériques telles que présentées dans les différents projets par Atos.
Prenons le futur hôpital de Nantes, sur l’île de Nantes. Comment se feront les transports entre lui et les autres établissements comme l’hôpital St Jacques qui concentre la cuisine, la lingerie et la réception du matériel médical sur l’autre rive de la Loire ? Que va-t-il en être pour les biens et produits de santé ? Comment garantir les délais d’acheminement dans des agglomérations congestionnées ? Les drones aériens ou barges automatiques articulés autour d’une tour de contrôle logistique apportent donc un élément de réponse.

Atos integration
Christelle Pointreau – christelle.pointreau@atos.net
http://fr.atos.net/fr-fr/accueil.html

Bloc in Bloc est une jeune start-up nantaise créée en décembre 2016. A l’origine du projet, il y a Laurent, ingénieur dans le domaine du BTP et passionné par le numérique. Visionnaire, Bloc in Bloc a rapidement été convaincue du potentiel de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle dans les métiers du bâtiment. Douze mois plus tard, 7 personnes travaillent dans la start-up qui a généré, dès la première année, un chiffre d’affaires de 350 000 euros.

Bloc in Bloc est née d’un constat : il existe de plus en plus de visuels 3D et de données BIM liées au bâtiment, mais il n’existe pas de solutions pour amener ces datas et ces visuels in situ, sur les lieux de maintenance. Il fallait donc inventer un moyen pour faciliter la maintenance et diminuer les coûts générés (aujourd’hui, 70 % des coûts générés par un bâtiment sont des coûts liés à la maintenance).

En combinant BIM et technologies de Réalité Augmentée et Virtuelle, Bloc in Bloc offre une continuité entre la conception, la construction (et rénovation) et la maintenance d’un bâtiment.

Bloc in Bloc est une application qui permet de superposer la donnée 3D sur un environnement construit ou en construction.

Une tablette suffit pour faire apparaître les données de la maquette directement sur le site qui nécessite une opération de maintenance, sans connexion internet. Le suivi de l’opération de maintenance est plus rapide, plus précis. Le partage d’informations est facilité (mises à jour des informations, signalement de défauts, etc.)
De plus, la solution Bloc in Bloc est interopérable, c’est-à-dire qu’elle s’adapte aux différents process ou systèmes d’information.
Un POC a été réalisé au CHU de Caen à l’initiative de l’entreprise de maintenance. Résultat : avec sa tablette, l’opérateur de maintenance peut savoir où se trouvent précisément les réseaux, sans avoir besoin du plan papier et sans percer aléatoirement.
Avec Bloc in Bloc, il y a enfin une adéquation entre le projet et la réalité pour, enfin, “Construire comme conçu et maintenir comme construit”.

Bloc In Bloc
Laurent Bartholomeus – laurent@blocinbloc.com
www.blocinbloc.com

Parmi les nombreuses contributions, le jury a également identifié 14 projets prometteurs :

Hypno VR SAS

Hypno VR utilise et associe le pouvoir des suggestions hypnotiques et des expériences immersives multi-sensorielles en réalité virtuelle, pour diffuser des scénarios associant images animées, ambiance musicale, sons spatialisés et texte hypnotique, à l’aide de casques de réalité virtuelle.
Une preuve de concept du prototype Hypno VR a été testée avec succès en pratique clinique début 2017 au CHU de Strasbourg.
De plus, le dispositif médical développé par Hypno VR recueille en continu des biomarqueurs pertinents de l’état physiologique du patient et les traduit en temps réel dans les différentes composantes du scénario par une boucle rétroactive de bio et/ou neuro feedback pour une efficacité optimisée.
Les solutions Hypno VR s’adressent aux patients chirurgicaux pour le traitement de la douleur, du stress et de l’anxiété, tout au long de leur prise en charge ; Hypno VR trouve son usage dans les phases pré, per et post-opératoires, en remplacement ou en complément d’une anesthésie générale et d’une analgésie médicamenteuse classique.
En dehors du bloc opératoire, HypnoVR est indiqué dans toute situation de douleur, aigue ou chronique, de stress et d’anxiété liés aux soins.

ExactCure et l’hôpital européen Georges-Pompidou, AP-HP

ExactCure et l’hôpital européen Georges-Pompidou, AP-HP développent une nouvelle
Intelligence Artificielle basée sur la biomodélisation PKPD hautement personnalisée : un jumeau digital mobile/web du patient. Les premières versions de cette Intelligence Artificielle sont fonctionnelles.
La déclinaison professionnel permettra la personnalisation posologique du traitement ; la déclinaison patient assurera un monitoring en direct par le patient lui-même et par ses professionnels à distance. Ainsi le patient partagera ses données en toute fluidité : avant l’hospitalisation (caractéristiques personnelles, symptômes), pendant (monitoring, simulation temps réel du médicament), après (suivi à domicile, collecte d’effets, simulation à distance des médicaments).
Ce jumeau digital sera prototypé dans le contexte d’une substance active majeure en cancérologie : le 5-FU (100.000 administrations / an en France). L’optimisation de cette chimiothérapie revêt un enjeu crucial, tant pour limiter ses effets adverses forts que pour assurer son efficacité anti-cancéreuse optimale.
La solution ExactCure, conjuguée à l’expertise de l’hôpital européen Georges-Pompidou, AP-HP intègre l’ensemble des caractéristiques du patient pour produire un modèle numérique, fidèle reflet de la réponse personnalisée.
Ce prototypage s’étendra à terme à un large spectre : cancérologie, algologie, psychiatrie ou encore hématologie.

Trois Prime SAS

La solution proposée par Trois Prime Lab est appelée Vtopia. Elle est en cours de développement et sera, à terme, une plateforme de réalité virtuelle dédiée à l’amélioration de la prise en charge hospitalière autour de trois axes :
• Pour la formation médicale, Vtopia permettra de former les internes aux gestes chirurgicaux, aux gestes d’urgences et aux cas cliniques. L’intérêt de l’utilisation de la réalité virtuelle pour la formation a été démontré à plusieurs reprises et celle-ci participe à une meilleure acquisition des connaissances ;
• Dans l’éducation thérapeutique, la plateforme Vtopia servira de support de communication immersif qui s’inscrira dans un parcours ETP défini : compréhension de la pathologie – débriefing – évaluation, acquisition de compétences d’auto-soins – débriefing – évaluation – sensibilisation de l’entourage). Le lab de trois prime travaille déjà sur les parcours ETP du diabète et de l’apnée du sommeil ;
• Pour les soins, la plateforme proposera de traiter et suivre plusieurs types de patients : en psychiatrie (prototype en cours de développement sur la schizophrénie et la dépression), en neurologie (prototype en cours de développement sur la SEP et Parkinson), en ophtalmologie (rééducation de la basse vision) et en cardiologie (prototype en cours de développement pour la rééducation post-AVC).
L’offre se veut globale, clé en main, d’installation et d’utilisation simple dont les fonctionnalités sont travaillées en collaboration avec la communauté médicale.

SimforHealth

La plateforme développée par SimforHealth, appelée MediActiV, permet de consulter, diffuser et créer des cas cliniques virtuels. De cette manière, tout professionnel de santé en formation initiale ou continue peut se rendre à tout moment sur la plateforme et y trouver des cas cliniques adaptés à sa spécialité et à son niveau de connaissances.
Un établissement de formation en santé (hôpital, faculté, organisme de formation continue…) peut avoir un espace sur la plateforme : il y gère ainsi l’accès aux différents formateurs et apprenants et accède à différentes statistiques sur l’utilisation et les taux de réussite des formations. Les formateurs peuvent utiliser « l’outil auteur » pour créer et éditer des cas cliniques en toute autonomie, l’outil ne nécessitant pas de connaissance informatique particulière.

La plateforme MedicActiV mutualise des cas cliniques créés dans le monde entier. Elle permet un apprentissage dans des environnements immersifs proches du réel. Les cas hébergés sur MedicActiV sont de différents types : on y retrouve des cas de consultation virtuels, des simulateurs d’environnement 3D, ou des cas cliniques en réalité virtuelle comme celui de Stanford Medicine qui permet de former les internes aux procédures de Chirurgie Endovasculaire.

L’objectif de la plateforme est de proposer un store : les cas créés par les équipes médicales des établissements pourront y être déposés et valorisés financièrement.

Evolucare Technologies

Pour répondre à l’augmentation de la demande en soins et à la diminution globale des budgets de santé, le groupe Evolucare propose sa solution LORH d’optimisation des ressources hospitalières.

Celle-ci utilise des technologies de pointe en Intelligence Artificielle et notamment les algorithmes génétiques afin de planifier l’ensemble des rendez-vous correspondant à l’activité des établissements (prescriptions de consultation, d’imagerie, de chirurgie, de kinésithérapie, ateliers et activités de groupe, réunions, maintenance, etc.) en respectant les contraintes relevant des disponibilités du matériel et des locaux, des réglementations hospitalières et des habitudes spécifiques des établissements, mais aussi d’optimiser les emplois du temps générés en fonction de critères paramétrables en qualité et en importance : préférences des patients, équité entre les membres du personnel, rentabilité, diminution du temps moyen de séjour, amélioration de la couverture personnel / charge de travail, etc.

Afin de prendre en compte l’ensemble des contraintes et potentielles optimisations, l’utilisation de ce logiciel peut être généralisée à l’ensemble des services des établissements (hospitalisation de jour, hospitalisation à domicile) ainsi qu’aux interfaces avec les prestataires extérieurs (autres établissements hospitaliers, laboratoires d’analyse, sociétés d’ambulances, etc.).

IST SAS

La société IST se propose, au travers d’une solution proche du bloc opératoire, de permettre aux établissements de soins de produire et de recycler eux-mêmes leurs instrumentations chirurgicales prêtes à l’emploi au travers d’un cycle court à ultra-court.

Cette solution est accompagnée d’un logiciel évolutif permettant la préparation de la procédure selon le type et la taille de l’instrumentation nécessaire sur la base de l’imagerie du patient, la définition et l’enregistrement de kits d’ancillaires types par procédure et par chirurgien, et la planification des cycles en fonction des besoins définis.
La technologie intégrée permettra une interface homme/système extrêmement simplifiée, accessible, avec la logique permanente que la société IST reste le fabricant de l’instrumentation et assume, en tant que tel, la pleine responsabilité d’un point de vue réglementaire et assurance qualité.

Dans un premier temps focalisée sur la chirurgie orthopédique, très consommatrice d’instrumentation, la solution a vocation à s’étendre à l’ensemble des chirurgies. La généralisation de cette approche pourrait permettre à terme de supprimer tout ou partie des départements de stérilisation et le redéploiement du personnel au plus près du patient.

La première version de la plateforme, permettant le télésuivi des patients porteurs de pacemakers et défibrillateurs, a été lancée en septembre 2017.
Avec sa solution HF-Guard, Implicity a pour objectif de prévenir les ré-hospitalisations.
La solution HF-Guard d’Implicity est une plateforme de télésuivi pour les professionnels de santé, intégrant des algorithmes de prédiction des crises d’insuffisance cardiaque (IC) à partir de la collecte d’un ensemble de données du patient. Ces données sont multiples, elles proviennent des défibrillateurs implantables (présents chez 50% des patients atteints d’insuffisance cardiaque), mais également des balances connectées et des capteurs de pression sanguine. L’ensemble de ces données est traité par des algorithmes d’Intelligence
Artificielle, afin de prédire quand un patient présente un risque important de faire une crise d’acutisation d’IC.
Cela permettra une réactivité plus importante des professionnels de santé et de fait impliquera des bénéfices cliniques importants pour les patients.

Implicity

Philips Lighting et Cisco

L’éclairage étant partout, tant à l’intérieur de l’hôpital (sol, mur, plafond), qu’à l’extérieur, la data transite (en bi-directionnel) au travers du maillage et du réseau de l’éclairage (celui de l’hôpital, mais également celui de son environnement proche, voire même de son territoire).
En numérisant l’éclairage avec la technologie LED et en reliant les luminaires LED au sein d’un même système, l’éclairage peut jouer le rôle de réseau fédérateur pour héberger facilement les applications IoT dans l’hôpital.

Une fois équipé de capteurs, le système d’éclairage connecté peut récolter en continu des données anonymes sur l’occupation des locaux, des bureaux et d’autres bâtiments, permettant ainsi aux gestionnaires d’avoir une vision claire de l’occupation et des activités au sein de l’espace éclairé. Ces données permettent, à leur tour, d’optimiser l’espace, d’augmenter l’efficacité opérationnelle et le rendement énergétique, et d’améliorer le confort et le bien-être des employés.

La solution Philips Lighting / Cisco réalise la convergence des technologies LED, PoE (Powerover- Ethernet) et IoT. La convergence des applications d’immotique sur un réseau IP unifié permet toutefois de distinguer clairement les problèmes pour les différents secteurs d’applications du réseau.

BluPanda

BluPanda propose l’implémentation de trois solutions de gestion automatisée des flux de patients dans un établissement pilote de l’AP-HP : pour les admissions aux urgences, pour les sorties de patients, et pour la gestion des lits.
Dans le système de gestion automatisée destiné aux admissions aux urgences, un algorithme de prédiction basé sur des milliers de visites de patients permet d’estimer en continu, et dès son arrivée, la probabilité qu’un patient soit admis. Si la probabilité d’admission est élevée, une notification est immédiatement émise pour qu’un lit puisse être préparé à l’avance.
De même pour les patients hospitalisés, le système prédit le jour probable de sortie des patients en tenant compte de modèles antérieurs ainsi que des commentaires en temps réel du médecin, et en informe les cliniciens ainsi que les patients concernés.
Enfin, le système de gestion automatisée des lits combine les informations provenant du service des admissions aux urgences et du système dédié aux sorties de patients pour faire correspondre en continu les demandes de lits avec les ressources existantes et celles prévues.
L’objectif de cette mise en œuvre pilote est de démontrer les gains d’efficacité réalisables via une gestion automatisée de processus en milieu hospitalier, assistée par une Intelligence Artificielle.

7 Stratégies SAS

7 Stratégies souhaite mettre en place une plateforme permettant de communiquer avec les logiciels et les matériels des Etablissements de Santé, dans le but de déclencher des actions prédéfinies.

A l’hôpital, il serait possible de connecter aussi bien les éléments techniques (appareils biomédicaux, ascenseurs) que les logiciels (DPI, PACS, etc.) et de définir des « scénarios de vie dans l’hôpital » implémentés via une plateforme commune. La plateforme pourrait par exemple proposer à un médecin de déclencher plusieurs actions suite à son authentification à la barrière du parking : ouverture de la barrière, allumage de l’éclairage de la climatisation ou du chauffage dans son bureau, appel de l’ascenseur à l’étage correspondant à celui de sa place de parking. La mise en place du scénario inverse pour la sortie du médecin permettra de réaliser des économies.
Ces scénarios offrent des gains de temps pour l’hôpital et les professionnels de santé, ainsi qu’une propagation efficace et personnalisable de l’information. La plateforme offrira également pour les patients un accès unique pour la prise de rendez-vous en ligne, des réservations de places de parking ou de services annexes, et pour les praticiens une interface unique pour la saisie et l’affichage des informations des patients accompagnée de fonctionnalités de télé-expertise et télé-analyse.

Keolis Santé

Keolis Santé se propose d’étudier les conditions du déploiement d’un système de navettes autonomes électriques. Les navettes sont appelées à assumer plusieurs fonctions. Ces navettes prendraient en charge le transport des personnes et des biens entre les différents bâtiments des sites hospitaliers. Elles permettraient de gérer les liaisons entre les aires de stationnement et les accès aux sites hospitaliers. Elles pourraient de plus relier les sites hospitaliers et les pôles de transports collectifs.
La solution proposée par Keolis présente plusieurs avantages : elle évite les flux de véhicules bruyants et la pollution. Elle permet de maitriser les flux piétons importants. Elle pourrait servir à distinguer les flux visiteurs des flux salariés pour contribuer à la sécurisation des sites hospitaliers.
Le groupe Keolis dispose déjà d’un produit au stade de l’industrialisation avec des premières mises en service réussies en France et à l’international.

InVirtusTechnologies

La solution proposée par InVirtus Technologies est un système de gestion centralisée des équipements d’un hôpital.
Ainsi, en se basant sur ses objets connectés, le système InVirtus facilite la recherche de matériel et les inventaires dans un hôpital. Un tag InVirtus est collé sur l’équipement à suivre pour permettre sa localisation dans l’enceinte de l’hôpital. Les ambulances peuvent également être équipées de ce système de manière à éviter l’oubli ou la perte de matériel.
Le système permet au niveau de l’hôpital une gestion automatique des entrées et sorties d’équipements et des alertes (mail, SMS, notifications système) générées lorsqu’un équipement entre ou quitte une zone prédéfinie, ou lorsque le nombre d’un équipement tombe sous un seuil critique afin de signaler un besoin de réapprovisionnement. Le système maintient un historique complet de ces entrées et sorties.

La solution InVirtus offre pour un chef de service une vision en temps réel des nombres d’équipements disponibles et participe à une vérification d’inventaire facilitée. Elle peut par exemple permettre à un chirurgien de vérifier que tout le matériel est présent avant de débuter une opération.
Sur le court terme, la solution est testée en conditions réelles grâce au premier contrat de la société.
Sur le moyen terme, l’objectif est d’équiper les hôpitaux français avant une ouverture à l’étranger.

EasyMile

EasyMile apporte une solution clé en main de mobilité pour le premier et dernier kilomètre, construite autour de navettes électriques et autonomes – les EZ10.
Les EZ10, embarquant à leur bord capteurs et puissance de calcul et connectés en permanence à Internet et à un outil de supervision, sont capables de se déplacer de manière complètement autonome dans un réseau de routes prédéfinies tout en assurant la sécurité des passagers et des autres utilisateurs de la route grâce aux fonctionnalités de détection d’obstacles.

EasyMile porte donc le projet d’équiper le site du CHU de Nantes d’un ou plusieurs EZ10 pour le transport du personnel hospitalier, des patients et/ou visiteurs afin d’œuvrer à la mise en place de l’hôpital de demain.

L’entreprise se charge de la conception, du développement, de la commercialisation, du déploiement, de l’exploitation et de la maintenance de ses systèmes de transport automatisés et s’adapte au besoin particulier de chaque site où sont déployées des navettes autonomes.

Dassault Systèmes

Le cœur du futur réunit des chercheurs et des éducateurs cardiovasculaires de premier plan avec des fabricants de dispositifs médicaux, des organismes de réglementation et des cardiologues pour développer et valider des modèles numériques personnalisés de cœur humain. Ces modèles peuvent ensuite servir comme base technologique pour l’éducation, la formation, la conception de dispositifs médicaux et la science réglementaire, offrant ainsi des perspectives pour un développement rapide des innovations et une amélioration des soins aux patients.

Le projet comprend :
• Un modèle anatomiquement réaliste de cœur humain sain à 4 branches, conçu par ordinateur ;
• Des modèles calibrés pour la réponse électrique et mécanique des tissus cardiaques dont l’orientation des fibres pour les réponses actives et passives et des modèles prêts pour la simulation avec trois densités de maillages et un modèle de réseau vasculaire ;
• Un comportement cardiaque dynamique physiologiquement réaliste (y compris pour l’excitation électrique, le mouvement cardiaque et le flux sanguin) associé à une visualisation interactive pour observer des mouvements cardiaques réalistes, les contraintes, les déformations et propagation des signaux électriques.